Quel niveau laser choisir ?

Que l’on parle de laser, laser rotatif, laser à points ou encore de niveau électronique on fait souvent référence à un seul et même objet : le niveau laser. Ce guide a pour objectif de vous aiguiller dans le choix de votre laser en fonction de vos besoins et de votre utilisation. Selon les travaux que vous souhaitez réaliser et les conditions d’utilisation du laser votre choix va se porter sur des modèles complètement différents. Nous faisons le point avec vous.

Les niveaux lasers les plus vendus cette année

Modèle Voir plusMarqueNoteRotatifPortée (m)Prix
Niveau laser rotatif 360 Stanley STHT1-77137

Niveau laser rotatif 360 Stanley STHT1-77137

Voir le prixTest complet Stanley4.5 Star Average Rating Oui20€€
Niveau laser en croix Bosch PCL 10

Niveau laser en croix Bosch PCL 10

Voir le prixTest complet Bosch4.5 Star Average Rating Non10
Laser professionnel Bosch GLL 3-80 P

Laser professionnel Bosch GLL 3-80 P

Voir le prixTest complet Bosch5 Star Average Rating Non40€€€
Kit niveau laser croix automatique Stanley CLL I

Kit niveau laser croix automatique Stanley CLL I

Voir le prixTest complet Stanley4.5 Star Average Rating Non10€€
Niveau laser à lignes rotatif Bosch PLL 360

Niveau laser à lignes rotatif Bosch PLL 360

Voir le prixTest complet Bosch4 Star Average Rating Oui20€€
Niveau laser Stanley Cubix STHT1-77340

Niveau laser Stanley Cubix STHT1-77340

Voir le prixTest complet Stanley4 Star Average Rating Non8
Laser lignes et croix Bosch Quigo 2

Laser lignes et croix Bosch Quigo 2

Voir le prixTest complet Bosch4 Star Average Rating Non7

Qu’est-ce qu’un niveau laser ?

Un niveau laser est un outil couramment utilisé dans la construction et les travaux en tout genre mais pas seulement, de nombreux bricoleurs s’équipent eux aussi pour réaliser des travaux simples tout en ayant l’assurance de travailler juste.

Le laser le plus courant est un appareil rotatif, qui, une fois posé sur son trépied va se mettre de niveau de manière automatique puis commencer une rotation permanente à 360° pour projeter une ligne horizontale de référence. Cette ligne permettra ensuite un travail d’aplomb.

Avant l’invention du niveau laser, deux personnes étaient nécessaires pour obtenir des niveaux : une derrière la lunette et une autre à l’avant munie de la mire. Aujourd’hui, un travailleur seul est capable d’obtenir des niveaux précis et très rapidement.

Les niveaux laser fonctionnent généralement à l’aide de piles et offrent une assez longue autonomie pour réaliser des heures de tracés. Pas besoin donc de travailler sur secteur puisque doit pouvoir se faire sur chantier totalement démuni d’électricité.

A quoi et à qui sert un niveau laser ?

Le laser sert dans toutes les situations où vous avez besoin de travailler d’aplomb ou de réaliser un équerrage. Qu’il s’agisse de réaliser une ouverture dans un mur, de poser des carrelages, des cloisons ou même plus simplement afin de positionner des tableaux ou encore des affiches. De nombreux métiers l’utilisent et voici un petit tableau récapitulatif qui pourrait vous aider à faire votre choix parmi les différentes fonctionnalités proposées par les lasers du marché :

réaliser une ouverture dans un mur, de poser des carrelages, des cloisons ou même plus simplement afin de positionner des tableaux ou encore des affiches. De nombreux métiers l’utilisent et voici un petit tableau récapitulatif qui pourrait vous aider à faire votre choix parmi les différents fonctionnalités proposées par les lasers du marché :

choisir son niveau laser selon le métier

Quels sont les différents types de niveau laser ?

On distingue autant de niveaux différents que d’utilisations possibles. Du laser à points, le plus simple, au laser rotatif permettant une visualisation à 360°.

Laser à points

Le laser à point offre comme son nom l’indique la possibilité de faire apparaitre des points pour réaliser un équerrage plus facilement qu’avec le laser à lignes. Il en existe à 2, 3 ou encore 5 points selon vos besoins. Les plus performants proposent des projections sur 3 plans afin de travailler l’alignement et l’équerrage en même temps. La plupart des lasers du marché offre des portées comprises entre 10 et 30 mètres à l’œil nu.

Laser croix

Très utile pour poser des carrelages au mur ou encore fixer des étagères, le laser croix permet un travail seul en toute simplicité. Convient parfaitement à l’alignement horizontal et vertical en intérieur sur des portées d’environ 10 mètres.

Laser à lignes

Le laser à ligne permet l’alignement horizontal pour la pose de prises, d’interrupteurs, de fenêtres ou toute autre installation. Ils sont très prisés par les électriciens, les chauffagistes ou encore les plombiers pour la pose des tuyauteries.

Laser rotatif

Ce type de laser permet d’effectuer des mesures autant en extérieur en utilisation chantier qu’à l’intérieur pour une multitude de travaux. Ces appareils posés sur trépied se mettent à niveau de manière automatique et sont idéaux pour les travaux en extérieur. Dès sa mise en route, il se met automatiquement de niveau et commence à effectuer une rotation à 360° afin de vous permettre d’obtenir vos mesures. La plupart de ces appareils permettent de caler une pente positive ou négative allant jusqu’à 10°. Ils sont donc parfaits pour réaliser des pentes justes de manière très simple. Ces lasers rotatifs sont majoritairement utilisés sur les chantiers par les professionnels du bâtiment comme les maçons lors du gros œuvre.

Combien coûte un niveau laser ?

Il y en a à tous les prix ! On peut trouver des niveaux lasers pas chers aux alentours de 50€ en entrée de gamme qui conviendront largement aux amateurs de bricolages qui veulent se simplifier la vie jusqu’à plusieurs centaines d’euro (voire 1000€ et plus) pour les appareils de chantier dédiés aux professionnels du bâtiment par exemple. A savoir que l’investissement est vite rentabilisé lorsqu’il s’agit d’une utilisation sur chantier puisque pour certaines opérations, le niveau laser permet de travailler seul là où il aurait fallu deux personnes sans. De plus, il offre un niveau de précision bien supérieur à celui du tracé humain.

Pour faire simple et en schématisant un peu, voici ce que nous vous conseillons :

  • Niveau bricolage, ajustement de tableaux, etc : entre 50 et 100 euros
  • Niveau électricien, peintre, chauffagiste, etc : entre 100 et 160 euros
  • Niveau de chantier pour maçon, plaquiste, etc : de 200€ à 1000€

Quelle marque choisir ?

Parmi les marques de references, nous pouvons vous citer Bosch, Stanley, Einhell, Ryobi, Makita… Toutes ces marques font d’excellents produits et nous ne saurons vous en conseiller une plus qu’une autre. Il s’agit avant tout d’affinité avec la marque ! Même si Bosch tire bien souvent son épingle du jeu avec sa qualité allemande et des innovations toujours bien pensées, notamment en termes d’ergonomie et de transport.